REFLEXION DU MOIS

DECEMBRE 2021

 

 

 

 

« Que devons-nous faire ? » (Lc 3,10-18 - 3ème dim de l’Avent) »

 

Cette question est reprise par trois fois; il semble que tous se la posent, en fait c’est à Jean-Baptiste qu’ils la posent. Celui-ci baptisait dans la rivière tous ceux qui désiraient recevoir le pardon pour leurs péchés et il leur annonçait la venue de celui qui est plus fort que lui, qui les baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. La foule, les pharisiens, les soldats, demandent : "Que faire ?". Jean-Baptiste les invite à adopter une attitude humble et charitable avec tous, et surtout il invite leurs oreilles et leur cœur à s’ouvrir à la foi en celui qui vient, celui qui est annoncé depuis les temps anciens et qui vient pour sauver le monde de l’emprise du mal. C’est Dieu qui veut sauver son peuple et toute la création de cette emprise malheureuse. Dieu donne la vie, et la vie, il la veut pour tous en abondance.


Cette question habite peut-être aussi notre cœur aujourd’hui. Avons-nous conscience que Dieu vient pour être proche de chacun de nous, en nos cœurs, pour nous accompagner ? C’est cela la Bonne Nouvelle dont parle l’Evangile; Jésus lui-même, par la présence de l’Esprit Saint, ne nous laisse pas seul, il propose sa présence, son amitié, comme le découvrent les familles du cheminement dans la foi en première année !
Et c’est ce qui est fêté et célébré lors de la fête de Noël, fête de la nativité de Jésus. Sa naissance ouvre un temps nouveau, celui de la venue de Dieu, Jésus vient vivre parmi nous. Dieu révèle son désir d’être avec nous, comme chacun de nous, il grandit dans une famille. Peut-être allons-nous ressentir cette année de l’émerveillement ! Prenons le temps d’en prendre conscience…

Et que devons-nous faire ?… Cette question du "faire" est presqu’un réflexe, bien ancré aujourd’hui dans l’humain ! Si nous étions plutôt invités à "être" qu’à faire ?
Et si nous adaptions la question qui est offerte dans l’Evangile de Luc et nous demandions : "Comment pouvons-nous être, alors que nous devenons conscients que Dieu, par Jésus, est au milieu de nous ? Est-il une qualité d’être, que tu viens révéler en moi, Seigneur ? Quelle part de moi n’est pas encore née ? Quelle part de moi n'a pas encore eu l'audace de naître et de se manifester ? N'y a-t-il pas en moi un espace où l'Esprit Saint encourage la croissance de mon être, vers plus de vie, d'amour, de joie, de confiance, d'audace, de créativité… ? La naissance du Seigneur n’invite-t-elle pas toute la création, toute l’humanité, à entrer dans l’émerveillement ?".
"Que devons-nous faire", dit l'Evangile ? Que devons-nous être pour que Dieu puisse "naître" en nous ?
Il n'y avait aucune place pour Dieu cette nuit-là, toutes les auberges étaient combles. Y aura-t-il cette année, une place pour accueillir Jésus en nous ? Avançons vers la fête, il vient ! Osons nous émerveiller ! Joyeux Noël !

Anne Van Bunnen.

Image Noël.jpg