UNE UNITE PASTORALE PRIANTE :

DISPONIBLE AU SEIGNEUR

Bienvenue sur le site de l'Unité Pastorale "Les Cerisiers"

Le samedi 15 août 2020, fête de l'Assomption de la Vierge Marie, il y aura une seule messe en Unité Pastorale à 11h, à l'église Notre-Dame du Perpétuel Secours. Il n'y aura pas d'Eucharistie anticipée du 20ème dimanche du Temps Ordinaire à 17h30, à l'église Sainte-Croix de La Futaie, en raison de la solennité de la cette fête.

Le dimanche 30 août 2020, il y aura également une seule messe en Unité Pastorale à 11h, à l'église Notre-Dame du Perpétuel Secours. Lors de cette célébration, nous remercierons deux prêtres qui quittent l’Unité Pastorale « Les Cerisiers » : l’Abbé Liévin Ndunge, qui est appelé dans l’Unité Pastorale de l’Alliance (Uccle), après 10 ans passés à Watermael-Boitsfort, et l’Abbé Gervais Senguge, qui retourne au Burundi après sa formation en catéchèse pastorale à Lumen Vitae. La célébration sera suivie d’un apéritif festif.

Dernières nouvelles :

 

Durant le mois d'août 2020, les messes de semaine ont lieu dans la salle Clémentine, rue du Loutrier, 57 à 1170 Watermael-Boitsort, l'église Saint-Clément étant en travaux jusque fin octobre 2020.

Les mesure fédérales prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 imposent que les célébrations religieuses se fassent en respectant une distance physique d'1,5 m entre les personnes. Jusqu'au 31 août, le nombre maximum de personnes pouvant être présentes dans une église est de 100 personnes. 

Le port du masque est obligatoire dans l'église. Des personnes vous accueillent à l'entrée de chaque église; elles vous communiquent le nombre maximum de personnes dans l'église et vous désignent les places à occuper.

La célébration elle-même ne peut se dérouler tout à fait comme d'habitude, compte tenu des contraintes imposées par la règle de la distanciation physique. Les différentes consignes vous sont données en début de célébration. 

 

Ces mesures pourront vous paraître assez contraignantes, mais l'occasion nous est ainsi donnée de tenter de nous centrer davantage encore sur le recueillement et l'intériorisation de la Parole, plutôt que sur l'inconfort lié à ces mesures. 

Communiqués des Evêques de Belgique

Communiqué du 14 mai 2020 des Evêques de Belgique concernant le protocole pour le déroulement des célébrations publiques "déconfinées" dans les églises :    

Les cultes reconnus de notre pays se préparent à une reprise des célébrations dans les églises, les temples, les mosquées et les synagogues. À la demande du Gouvernement fédéral, ils élaborent actuellement un protocole reprenant en détail la manière dont les célébrations pourront se dérouler ainsi que les mesures de protection à appliquer pour prévenir autant que possible une infection par le coronavirus.

Aujourd’hui, les Evêques de Belgique ont achevé la préparation du protocole des catholiques. Ce dernier a été rédigé en collaboration avec des experts virologues et sera soumis au Conseil national de Sécurité pour avis et approbation.

De multiples demandes parviennent aux Evêques demandant la reprise des célébrations publiques. Ils s’en sont fait les interprètes auprès des autorités civiles et des experts qui conseillent le Gouvernement. Tous sont conscients de la priorité absolue que constituent la santé et la sécurité de ceux qui entrent dans une église.

Les Evêques sont heureux d’apprendre que le nombre de personnes présentes lors de funérailles ou d’un mariage pourra être porté à 30, dès ce 18 mai 2020.

Pour la Région Wallonne, les Gouverneurs de Province étudient la possibilité de permettre à nouveau la célébration des funérailles, sans eucharistie, dans l’église.

En ce qui concerne les baptêmes, les Evêques préfèrent aligner la date de leur reprise sur celle des célébrations eucharistiques dont ils espèrent le redémarrage le plus rapide possible.

Bruxelles, le 14 mai 2020.

Communiqué du 5 mai 2020 des Evêques de Belgique concernant les négociations sur la reprise des célébrations dans les églises :

 

Les chefs des cultes reconnus en Belgique ont été reçus par le Ministre de la Justice Koen Geens. Mgr Guy Harpigny, Évêque de Tournai, et Mgr Johan Bonny, Évêque d’Anvers, y ont représenté le culte catholique. La réunion s’est déroulée dans un excellent esprit de travail et en bonne concertation avec l’ensemble des chefs de culte.

 

Le Ministre de la Justice a exprimé sa reconnaissance aux représentants sur la manière dont ont été appliquées les règles édictées par le Conseil national de Sécurité du Gouvernement Fédéral.

 

La reprise progressive des cultes publics est examinée avec le Conseil national de Sécurité, en prévoyant toutes les règles de sécurité sanitaires.

 

Un message commun sera adressé par les responsables des cultes dès qu’un accord sera conclu, et ce en fonction du déconfinement progressif en cours.

 

Il est rappelé que les églises restent normalement ouvertes pour la prière personnelle, dans le respect des distanciations sanitaires et que les célébrations enregistrées peuvent se dérouler avec un maximum de 10 personnes présentes en ce compris celles qui procèdent à l’enregistrement.

 

Les Évêques ont toute confiance dans le travail constructif en cours et plaident pour la reprise la plus rapide des célébrations publiques.

Bruxelles, le 5 mai 2020.

Communiqué du 28 avril 2020 des Evêques de Belgique concernant la reprise de célébrations liturgiques dans les églises :

Les Evêques de Belgique se sont réunis en vidéoconférence dans le but d’organiser progressivement la reprise de célébrations liturgiques publiques. Leur désir est grand de reprendre ces célébrations en concertation avec les responsables de tous les cultes reconnus en Belgique, ainsi qu’avec le Gouvernement fédéral et les entités fédérées.

Les Evêques sont particulièrement sensibles au désir souvent exprimé de pouvoir participer à nouveau « en présentiel » à des célébrations.

En tout état de cause, les normes de protection sanitaire devront être respectées, il y va de la santé et de la responsabilité de tous.

Des contacts sont en cours avec les différents Gouvernements du pays. Les Evêques demandent que le phasage de reprise des célébrations soit intégré dans les grandes lignes définies par le Conseil national de Sécurité et les Gouvernements en date du 24 avril dernier.

 

Bruxelles, le 28 avril 2020.

Communiqué du 16 avril 2020 des Evêques de Belgique concernant la prolongation des mesures prises depuis le 18 mars :

Les Evêques belges prennent note de la décision du Conseil National de Sécurité du 15 avril 2020 de prolonger jusqu'au 3 mai 2020, les mesures d’endiguement du coronavirus. Ils remercient le Gouvernement fédéral, les Gouvernements régionaux et les différentes équipes d'experts, pour la bonne gestion de la crise du coronavirus.

La décision du 15 avril 2020 notifie que toutes les mesures prises par les autorités civiles et religieuses concernant les célébrations religieuses ou activités ecclésiales sont maintenues jusqu'au 3 mai 2020. Dès modification des mesures générales par un prochain Conseil National de Sécurité, le Conseil permanent de la Conférence des Evêques examinera avec les autorités civiles comment l'Église peut modifier ses mesures, en quels lieux et dans quelles conditions. Une nouvelle communication sur ce sujet suivra alors dès que possible.

Les Evêques mesurent le poids des mesures d’endiguement de la propagation du coronavirus sur la vie ecclésiale dans tous ses aspects. Sacrements, célébrations de prière, catéchèse, initiatives diaconales, initiatives de formation, visites à domicile, réunions et rencontres ne peuvent avoir lieu jusqu'à nouvel ordre ou seulement sous forme minimale, dans le respect des règles de sécurité. Nous rappelons que l’Arrêté Ministériel du 3 avril 2020 a précisé certains articles de l’Arrêté du 23 mars 2020. Sont autorisés : les funérailles religieuses à l’église mais uniquement en présence de 15 personnes maximum (sauf en Wallonie), dans le respect d’une distance de 1,5 mètre entre elles ; les mariages religieux, mais uniquement en présence des époux, de leurs témoins et du ministre du culte. Les Evêques demandent instamment que tous les collaborateurs respectent scrupuleusement les règles imposées. En même temps, ils invitent tous les collaborateurs à entretenir le contact avec leur communauté via des canaux sans risque, en particulier avec les malades, les personnes fragilisées ou isolées. Par ailleurs, il reste indispensable et possible de soutenir les ‘personnes dans le besoin’.

Du fait de la prolongation des mesures, un certain nombre d'activités pastorales prévues généralement au printemps ou en mai, ne pourront pas avoir lieu. Nous avions déjà décidé que les premières communions et les confirmations seraient reportées jusqu’à l’année scolaire suivante. Mais nous pensons aussi aux pèlerinages, aux célébrations mariales ou aux rencontres de jeunes et les activités pastorales normalement prévues pendant les vacances d'été, à l'étranger ou non (comme les pèlerinages à Lourdes), auxquels participent aussi nombre de personnes âgées, malades ou souffrant d’un handicap.  Nous conseillons aux organisateurs d'annuler ces activités à temps. 

Enfin, les Evêques invitent les fidèles à envisager cette crise comme une opportunité et pas seulement comme un fléau. Chaque revers nous invite à réfléchir, nous lance de nouveaux défis et fait appel à notre créativité.  Comme l'a dit le Pape François dans une interview : "Il nous faut comprendre que notre trésor réside dans les petites choses. Les petits gestes de tendresse, d'affection et de compassion risquent de se perdre dans l'anonymat de la vie quotidienne, alors qu'ils sont cruciaux et essentiels. Ces détails de la vie quotidienne donnent un sens à la vie. Ils tissent un lien et une communication entre nous". Et il a ajouté :" Mettons à profit ces jours difficiles !".

Bruxelles, le 16 avril 2020.

Communiqué du 30 mars 2020 des Evêques de Belgique concernant le report des Confirmations et des Premières Communions :

 

L'épidémie du Coronavirus nous oblige à une extrême prudence. Les Evêques de Belgique ont décidé ce 30 mars 2020, que les célébrations de confirmation et des premières communions prévues entre Pâques et la Pentecôte n'auront pas lieu à la date prévue. Elles seront reportées au mois de septembre ou d'octobre. Chaque diocèse proposera des dispositions en fonction de sa situation spécifique et en assurera la communication.​

Bruxelles, le 30 mars 2020.

 

La célébration des Sacrements de l’Initiation Chrétienne (Baptême, Confirmation, Première Communion) pour les enfants et les jeunes du Cheminement dans la Foi (3ème année et groupe ados 2), qui était fixée au dimanche 10 mai 2020, est reportée en octobre 2020.

Communiqué du 23 mars 2020 des Evêques de Belgique concernant la prolongation de la suspension de toutes les célébrations religieuses publiques :

La propagation du coronavirus contraint toutes les autorités et institutions publiques de notre pays à une extrême prudence. L’Église veut, elle aussi, endiguer la propagation de ce virus. Les Evêques de Belgique ont dès lors décidé de prolonger la suspension de toutes les célébrations religieuses publiques jusqu’au 19 avril inclus. Ces dernières reprendront lorsque les autorités, tant civiles et qu’ecclésiastiques, l’auront autorisé.

L’information sur les services liturgiques diffusés à la radio, à la télévision ou en livestream pendant la Semaine Sainte sera disponible sur le site de Cathobel et de Kerknet, ainsi que sur les sites diocésains ou vicariaux.

Bruxelles, le 23 mars 2020.

Communiqué du 18 mars 2020 des Evêques de Belgique concernant les funérailles religieuses en cercle très restreint :

Compte tenu des nouvelles mesures édictées aujourd’hui par les autorités, les Evêques belges rappellent que les funérailles religieuses ne peuvent momentanément avoir lieu qu’en cercle très restreint. Cela signifie que seuls quelques proches parents pourront être présents dans l’église et à une distance suffisante les uns des autres.

Une seconde possibilité est de se limiter à une prière d'adieu au cimetière, également en cercle très restreint.

Lorsque la pandémie aura pris fin, des célébrations de commémoration seront organisées lorsque l’église sera disponible, pour toutes les personnes décédées durant la période où les mesures restrictives sont d’application pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Bruxelles, le 18 mars 2020.

Communiqué du 16 mars 2020 des Evêques de Belgique concernant la suspension des baptêmes et mariages religieux :

 Les autorités civiles ont pris des mesures plus restrictives contre le Covid 19. Seules des funérailles en cercle restreint sont possibles. Ainsi les baptêmes et mariages religieux ne sont plus autorisés, même en cercle restreint ».

 

Bruxelles, 16 mars 2020.

 

Communiqué du 12 mars 2020 des Evêques de Belgique concernant la suspension de toutes les célébrations liturgiques publiques en Belgique :

 

En raison de l’expansion de l’épidémie du Coronavirus, les Evêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce week-end du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

 

Les baptêmes, mariages et funérailles pourront se dérouler en cercle restreint.

 

Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

 

Les Evêques appellent les croyants à vivre ce Carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.

Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.

Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

 

Pour les questions relatives aux conséquences de ces décisions, on s’adressera aux Evêchés/Vicariats.

 

Les Evêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en oeuvre pour arrêter l’extension du Covid-19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Bruxelles, le 12 mars 2020.

 

 

Communiqué du 2 mars 2020 des Evêques de Belgique concernant les mesures de prudence face au coronavirus Covid-19 :

Le Gouvernement appelle à la vigilance et à prendre des précautions concernant le coronavirus Covid-19.

Les Evêques belges se joignent à cet appel et demandent aux communautés de croyants catholiques de notre pays, d'observer avec effet immédiat et lors de toute assemblée, les mesures de précaution suivantes :

    - éviter de se serrer la main ou de s’embrasser, lors du don de la paix

    -  pas d’utilisation d'eau bénite, en entrant et en sortant de l'église

    - la communion est uniquement reçue sur la main. Elle est uniquement distribuée par celui qui préside, si possible.

Les évêques remercient tous ceux qui, avec beaucoup de dévouement et d'expertise, font tout leur possible pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19 et soigner de manière optimale les personnes infectées.

La Conférence des Evêques de Belgique.        

Bruxelles, le 2 mars 2020.

*        *        *

 

Qu'est-ce qu'une "Unité Pastorale" 

 

Une Unité Pastorale rassemble plusieurs églises, qui sont géographiquement proches et qui partagent des services pastoraux et administratifs (Sacrements, Cheminement dans la Foi, funérailles, secrétariat, moyens de communication, service d'entraide, ...), tout en gardant chacune leurs spécificités propres. 

C'est aussi un ensemble de personnes qui participent à la vie de foi, dans ces différents lieux. 

Une "Unité Pastorale priante : disponible au Seigneur", qu'est-ce que cela signifie ? 

Prier, c'est développer une attitude intérieure qui nous aide à entrer en relation avec Dieu.

Chaque personne, à tout âge, est appelée à découvrir, selon ses possibilités, la prière qui habite son coeur. 

Être priant...

C’est tenir compte de Dieu, se rappeler qu’Il existe, qu’Il était là avant nous et sera là après nous.

C’est apprendre à s'adresser à Lui et à vivre la Parole de l’Evangile, chacun à son rythme.

C'est rester en prière quand tout va mal, et aussi quand tout va bien.

C’est découvrir la joie de prier au cœur de nos actions et de nos relations, la joie d'être unis par la prière. 

C'est porter un nouveau regard sur notre participation à la prière fraternelle, qui se vit au cours des Eucharisties.

C'est accueillir les personnes qui le souhaitent, à se joindre à la prière et à apprendre à y participer.

 

 

Comment l'Unité Pastorale "Les Cerisiers" développe-t-elle ce projet pastoral ?

 

Dans l'Unité Pastorale "Les Cerisiers", l’Equipe Pastorale d’Unité (en abrégé EPU) prend les décisions d'ordre pastoral et donne une direction à la communauté large, que forme l'Unité Pastorale.

Elle souhaite mettre en valeur  la place de la prière dans la liturgie, lors des différentes célébrations qui ont lieu dans l’Unité Pastorale, et également au coeur des différentes activités pastorales (Cheminement dans la Foi, groupes de prière, visites de malades, réunions...), de nos activités quotidiennes et de nos relations

CONTACT

Secrétariat de l'Unité Pastorale "Les Cerisiers" 

et presbytère 

upcerisiers@gmail.com

02 672 52 29 (mar & jeu de 14h à 17h - ven de 9h à 12h)

rue du Loutrier, 50

1170 WATERMAEL-BOITSFORT